logo  

Quelles nouvelles? 

 

Ces articles ont été rédigés par l'Equipe de Recherche sur la Santé des Anciens Combattants (https://hvrt-mac-veteranshealth.org/) et contiennent des informations récentes provenant principalement de la communauté médicale et universitaire concernant la santé des anciens combattants.

 31 octobre 2017

FACTEURS DE RISQUE PREVENANT LA DURÉE DE LA PRESCRIPTION D'OPIOÏDES

Une étude récente du Centre des sciences de la santé de l'Université du Texas a évalué les facteurs associés aux ordonnances d'opioïdes chez 242 578 membres du service actif. La douleur chronique est plus répandue chez les militaires actifs (44%) que chez les civils (26%). On peut donc s'attendre à un taux de prescription plus élevé d'opioïdes chez les militaires, ce qui contribue à une épidémie croissante d'opioïdes non seulement pour les anciens combattants mais aussi pour le grand public. La durée de prescription a été divisée en 4 catégories: aiguë (moins de 3 mois), épisodique (moins de 120 jours), faible dose à long terme (plus de 120 jours et dosage inférieur à 20 mg) et longue durée. dose (LTHD) (plus de 120 jours et dosage de plus de 20 mg). Les résultats ont montré que les personnes qui étaient co-prescrites avec des benzodiazépines et des antidépresseurs étaient plus susceptibles d'être associées aux durées de prescription du LTLD et du LTHD.

Plus d'informations peuvent être trouvées ici.

_____________________________________________________________________________________________________

L’œuvre de bienfaisance Combat Stress a publié plusieurs publications du 23 au 29 octobre 2017:

UN PROFIL DES SOINS DE SANTE MENTALE DESTINE AUX ANCIENS COMBATTANTS

Des données antérieures indiquent que les anciens combattants ayant des problèmes de santé mentale sont confrontés à des résultats de traitement plus mauvais que leurs homologues civils. Les chercheurs de Combat Stress ont voulu répondre à cette préoccupation en distribuant des questionnaires à 403 anciens combattants britanniques sélectionnés au hasard qui avaient participé à un soutien en santé mentale afin d'établir s'il y avait des facteurs spécifiques liés à des résultats plus faibles. Les résultats ont révélé que le problème de santé mentale le plus souvent signalé était le syndrome de stress post-traumatique, suivi de la colère, de problèmes de santé mentale courants et d'abus d'alcool. Des comorbidités complexes ont également été identifiées, conduisant les chercheurs à la conclusion que, à partir de cet échantillon d’anciens combattants cherchant un traitement, le niveau de conditions complexes peut expliquer pourquoi les résultats du traitement sont plus faibles. Il est donc important de répondre au besoin de services multidisciplinaires capables de traiter les affections concomitantes afin d'améliorer les perspectives de traitement des anciens combattants.

L'article a été publié dans le Journal of Mental Health, qui peut être consulté en ligne ici.

EXAMEN DE LA TELE-THERAPIE UTILISEE POUR TRAITER LE SSPT CHEZ LES ANCIENS COMBATTANTS

La télé-thérapie est le traitement à distance des patients au moyen de la télécommunication. Les anciens combattants peuvent se trouver confrontés à des obstacles lorsqu'ils tentent d'accéder au traitement. La télé-thérapie constitue donc un moyen possible de contourner certains obstacles, tels que la localisation et les difficultés de déplacement. Cet examen visait à établir les leçons tirées jusqu'à maintenant de l'utilisation de la télé-thérapie pour le SSPT. Un total de 41 articles a été examiné. Les résultats ont révélé que dans la majorité des cas, la télé-thérapie était une méthode efficace et appropriée pour aider à réduire les symptômes du SSPT, à un niveau comparable aux interventions en personne. Les défis identifiés comprenaient un sentiment d'inconfort chez certains anciens combattants utilisant la télé-thérapie, des difficultés technologiques et un manque de communication non verbale entre le thérapeute et le patient. Cependant, la télé-thérapie globale s'est avérée être une alternative efficace pour le traitement du SSPT chez les anciens combattants.

L'article a été publié dans le Journal of Telemedicine and Telecare et peut être consulté ici.

Des recherches supplémentaires sur Combat Stress peuvent être trouvées ici.

_____________________________________________________________________________________________________

Octobre 2017

TUCK SLEEP: UN PAS EN AVANT POUR UN SOMMEIL MEILLEUR

Tuck Sleep est une communauté vouée à l'amélioration de l'hygiène du sommeil, de la santé et du bien-être grâce à la création et à la diffusion de ressources Web complètes, impartiales et gratuites.

Le SSPT est connu pour inciter à l'insomnie, au trouble du sommeil en phase retardée, à l'apnée obstructive du sommeil et au somnambulisme. La communauté de Tuck Sleep a mis au point un guide exhaustif sur les effets des traumatismes sur le sommeil, y compris de nombreuses méthodes utiles pour aider ceux qui souffrent de l'une des maladies ci-dessus.

Vous pouvez lire le guide de sommeil Trauma de Tuck Sleep ici.

_____________________________________________________________________________________________________

Octobre 2017

LES RHUMES NON LIES AU FROID ONT POUR EFFET UNE DOULEUR NEUROPATHIQUE DUE A UNE SENSIBILITE NEUROPATIQUE 

Cet article publié dans Brain, a journal of Neurology, a été écrit par Tom A. Vale, Mkael Symonds, Michael Polydefkis, Kelly Byrnes, Andrew S.C. Rice, Andreas C. Themistocleous et David L.H. Bennet et a été accepté pour publication en juillet 2017. 

_____________________________________________________________________________________________________

Cet article a été rédigé par l'Equipe de Recherche sur la Santé des Anciens Combattants (https://hvrt-mac-veteranshealth.org/) et contient des informations récentes provenant principalement de la communauté médicale et universitaire concernant la santé des anciens combattants.

LE KINGS COLLEGE DE LONDRES VA EXPLORER LA VIOLENCE DOMESTIQUE SUR LES CONJOINTS ET PARTENAIRES DES MILITAIRES AVEC LE PRIX FIMT

The Forces in Mind Trust a attribué au Kings College de Londres plus de £ 150 000 (168 000 €) pour étudier les abus et la violence domestiques chez les conjoints et les partenaires des militaires. L'objectif est d'évaluer l'impact du service dans les forces armées sur les relations, en prenant le point de vue des partenaires civils qui ont souffert d'abus domestiques de leur partenaire étant militaire. L'étude devrait durer 18 mois et nous espérons déterminer la prévalence de la violence familiale et de la violence dans les relations militaires, ainsi que les perceptions du soutien disponible et des expériences racontées par les conjoints et les partenaires. Cela permettra de mettre en place de meilleures ressources pour répondre aux besoins des partenaires et des familles du personnel militaire et pour aider à comprendre les défis rencontrés lorsque ces personnes recherchent de l'aide.

En savoir plus à ce sujet ici.

_____________________________________________________________________________________________________

Octobre 2017

LE CONSEIL CONSULTATIF MEDICAL DU CONSEIL DES MEMBRES BRITANNIQUES DE LA FMAC TIENT UNE REUNION A LONDRES

Le Conseil consultatif médical du Conseil des Membres Britanniques de la FMAC a tenu une réunion le lundi 2 octobre pour discuter de l'actualité et des progrès dans le domaine du bien-être des anciens combattants. Ils ont également été informés par deux spécialistes de la santé et du bien-être des anciens combattants, à savoir M. Matt Fossey, directeur du l'Institut des anciens combattants et des familles de l'Université Anglia Ruskin (Royaume-Uni) et le Col. (Retd) Dr Beverly Bergman, Chercheur Supérieur Honoraire à l’Institut de santé et du bien-être de l'Université de Glasgow (Royaume-Uni). M. Fossey a fait une présentation décrivant le travail de l'Institut des anciens combattants et des familles et a également présenté le Centre de recherche sur les anciens combattants et les familles nouvellement créé à l'Université Anglia Ruskin. Le Col. (Retd) Dr Beverly Bergman a ensuite présenté une étude intéressante qu'elle a menée sur le cancer lié au tabagisme chez les anciens combattants.

Vous pouvez en savoir plus sur chacun de ces sujets dans les liens suivants:

Institut des anciens combattants et des familles, Université Anglia Ruskin (Royaume-Uni)

Centre de recherche sur les anciens combattants et les familles, Université Anglia Ruskin (Royaume-Uni)

Cancers liés au tabagisme chez les anciens combattants: étude rétrospective de cohorte de 57 000 anciens combattants et 173 000 non-anciens combattants (Beverly P. Bergman, Daniel F. Mackay, David Morrison et Jill P. Pell)

_____________________________________________________________________________________________________

Octobre 2017

LES EXPERTS PARLENT AU PREMIER SEMINAIRE "LA VIE AU-DELÀ DE LA PERTE DE LA VUE"

Un séminaire de recherche réunissant des experts de renommée mondiale pour discuter de la perte de vue a eu lieu à Londres en mai 2017. Le séminaire «La vie au-delà de la perte de la vue» a été le premier d'une série à examiner diverses idées de recherche et d'innovation concernant les anciens combattants aveugles.

Pour en savoir plus sur ce séminaire, visitez le site internet des Blind Veterans UK.

_____________________________________________________________________________________________________

Juin 2017

Cet article a été rédigé par l'Equipe de Recherche sur la Santé des Anciens Combattants (https://hvrt-mac-veteranshealth.org/) et contient des informations récentes provenant principalement de la communauté médicale et universitaire concernant la santé des anciens combattants.

EXPOSITION AUX EXPLOSIONS ET BIOMARQUEURS POUR BLESSURES RETINIENNES

Les conflits militaires modernes ont connu une augmentation du nombre de personnes exposées aux ondes explosives. Une nouvelle étude publiée dans The American Journal of Pathology rapporte que l'exposition aux explosions peut entraîner des dommages oculaires à long terme, même lorsque des changements cérébraux ne sont pas détectés. Les auteurs écrivent que les indicateurs de ces lésions de la rétine permettront un dépistage précoce de personnes présentant un risque de déficience visuelle. Des souris de laboratoire ont été exposées à une onde explosive simulée et leurs tissus rétiniens ont ensuite été analysés. Plusieurs changements pathologiques ont été identifiés, bien qu'aucun changement cognitif détectable n’ait été observé. Il a été constaté l’augmentation de l’inflammation des rétines des souris et la mort des photorécepteurs, ainsi que divers autres changements cellulaires. Il est intéressant de noter qu’une protéine associée à des maladies neurodégénératives, telles que la maladie d'Alzheimer, s'est révélée s'accumuler dans les neurones rétiniens, ouvrant un nouveau champ d'investigation pour une compréhension plus approfondie des changements rétiniens durables suite à l'exposition à des explosions. 

Le rapport peut être consulté ici en anglais.

_____________________________________________________________________________________________________

Juin 2017

Cet article a été rédigé par l'Equipe de Recherche sur la Santé des Anciens Combattants (https://hvrt-mac-veteranshealth.org/) et contient des informations récentes provenant principalement de la communauté médicale et universitaire concernant la santé des anciens combattants.

EXPOSITION AUX EXPLOSIONS ET BIOMARQUEURS POUR BLESSURES RETINIENNES

Les conflits militaires modernes ont connu une augmentation du nombre de personnes exposées aux ondes explosives. Une nouvelle étude publiée dans The American Journal of Pathology rapporte que l'exposition aux explosions peut entraîner des dommages oculaires à long terme, même lorsque des changements cérébraux ne sont pas détectés. Les auteurs écrivent que les indicateurs de ces lésions de la rétine permettront un dépistage précoce de personnes présentant un risque de déficience visuelle. Des souris de laboratoire ont été exposées à une onde explosive simulée et leurs tissus rétiniens ont ensuite été analysés. Plusieurs changements pathologiques ont été identifiés, bien qu'aucun changement cognitif détectable n’ait été observé. Il a été constaté l’augmentation de l’inflammation des rétines des souris et la mort des photorécepteurs, ainsi que divers autres changements cellulaires. Il est intéressant de noter qu’une protéine associée à des maladies neurodégénératives, telles que la maladie d'Alzheimer, s'est révélée s'accumuler dans les neurones rétiniens, ouvrant un nouveau champ d'investigation pour une compréhension plus approfondie des changements rétiniens durables suite à l'exposition à des explosions. 

Le rapport peut être consulté ici en anglais.

_____________________________________________________________________________________________________

Juin 2017

Cet article a été rédigé par l'Equipe de Recherche sur la Santé des Anciens Combattants (https://hvrt-mac-veteranshealth.org/) et contient des informations récentes provenant principalement de la communauté médicale et universitaire concernant la santé des anciens combattants.

GENRE ET STRESS DE DEPLOIEMENT

Expérimenter le stress pendant le déploiement peut avoir des conséquences préjudiciables pour le travail des anciens combattants et leur vie familiale. Une recherche effectuée par Smith et al. (2017), publié dans le Clinical Psychological Science, suggère qu'il peut y avoir des différences entre les genres en ce qui concerne le stress au déploiement et le bien-être auto déclaré. L'étude a été effectuée au VA Boston Healthcare System, où 522 hommes et femmes ont été recrutés. À la suite de l’enquête, les résultats ont montré qu'il existait plusieurs voies indirectes reliant les facteurs de stress au déploiement, tels que l'exposition à la guerre, le harcèlement sexuel et les facteurs de stress familiaux au travail et les aboutissements familiaux pour les anciens combattants. Bien qu'il y ait eu de nombreuses associations semblables pour les femmes et les hommes, il y a également des voies spécifiques au genre. Le syndrome de stress post-traumatique (SSPT) a contribué de manière significative à des résultats faibles chez les anciens combattants masculins et féminins, alors que la dépression a joué un rôle plus préjudiciable sur les femmes que les hommes. La mauvaise utilisation de l'alcool a été significative dans la prédiction de l'altération pour les hommes et les femmes, bien que plus faible pour les hommes. Comprendre davantage les facteurs spécifiques au genre qui contribuent au bien-être après le déploiement peut aider à répondre aux besoins des anciens combattants dans les années qui suivent leur service militaire.

La publication est accessible ici en anglais.

_____________________________________________________________________________________________________

Juin 2017

Cet article a été rédigé par l'Equipe de Recherche sur la Santé des Anciens Combattants (https://hvrt-mac-veteranshealth.org/) et contient des informations récentes provenant principalement de la communauté médicale et universitaire concernant la santé des anciens combattants.

LA VIE AU DELA DE LA PERTE DE VUE

Le 24 mai, les Anciens Combattants Aveugles ont organisé un séminaire de recherche et d'innovation au Victory Services Club pour discuter de sujets liés à la perte de vue, aux lésions cérébrales traumatiques et aux progrès dans les soins oculaires militaires. L'événement a accueilli d'excellents orateurs de différents domaines de la recherche oculaire, y compris des représentants des Services de Défense Médicale Britannique, de l'Université de York et des chercheurs des États-Unis qui ont collaboré avec les Anciens Combattants Aveugles du Royaume-Uni.

Pour lire l'avis de l'Equipe de Recherche sur la Santé des Anciens Combattants (HVRT) sur ce séminaire, cliquez ici.

_____________________________________________________________________________________________________

Juin 2017

Cet article a été rédigé par l'Equipe de Recherche sur la Santé des Anciens Combattants (https://hvrt-mac-veteranshealth.org/) et contient des informations récentes provenant principalement de la communauté médicale et universitaire concernant la santé des anciens combattants.

LE LITHIUM POURRAIT ETRE BENEFIQUE POUR LE TRAITEMENT DES LESIONS CEREBRALES TRAUMATIQUES

La Lésion Cérébrale Traumatique (LCT) est une blessure causée par un traumatisme à la tête.

La LCT dans les milieux militaires est le plus souvent suivi d'un traumatisme brutal à la tête, en particulier, des blessures causées par des explosions secondaires aux dispositifs d'explosion improvisés. Les chercheurs peuvent étudier la LCT dans un laboratoire en testant des rongeurs. Ces tests ont montré que la LCT provoque une altération de la neurotransmission, un processus biologique par lequel les neurones communiquent via une libération de produits chimiques. L’hypothèse est que la réduction de la communication neuronale contribue à la dysfonction comportementale observée dans la LCT. Carlson et collègues de l'Université de Pittsburgh, aux États-Unis, ont récemment publié un rapport en Neurologie expérimentale avec des résultats démontrant une utilisation thérapeutique potentielle pour le chlorure de lithium dans le traitement de la LCT. Les rongeurs qui se sont vus administrer avec du chlorure de lithium, tous les jours, pendant deux semaines ont montré des améliorations significatives dans le fonctionnement cognitif. Les chercheurs ont découvert que le chlorure de lithium a facilité des composants essentiels dans le processus de neurotransmission, ce qui atténue la perturbation du tir chimique causé par la LCT. Étant donné que la neurotransmission est requise pour l'apprentissage et la mémoire, l'augmentation du tir neuronal a conduit à des capacités cognitives améliorées, observées chez les rongeurs traités avec du chlorure de lithium.

Le rapport publié peut être consulté ici en anglais.

 _____________________________________________________________________________________________________

EQUIPE DE RECHERCHE SUR LA SANTE DES ANCIENS COMBATTANTS (HVRT)

Le Conseil Britannique des Membres de la FMAC s'est associé au Comité Consultatif Médical (MAC) et à l'Hôpital King Edward VII pour former l'Équipe de Recherche sur la Santé des Anciens Combattants (HVRT). Les principales fonctions de cette unité seront de:

- Construire des preuves impartiales et compiler des rapports de recherche concernant la santé et le bien-être des anciens combattants

- Collecter des informations issues d’articles de revues académiques et des rapports du Ministère de la Défense du Royaume-Uni

- Identifier les lacunes de la littérature existante

- Détecter les menaces potentielles pour la santé des anciens combattants

- Répondre aux requêtes

Vous pouvez trouver plus d'informations sur leur site Web: https://hvrt-mac-veteranshealth.org/

________________________________________________________________________________________________________________________________

PROJET IGALO

L'Organisation Internationale du Projet "INTPO" et le Gouvenrement du Monténégro coopèrent avec la FMAC pour créer un Centre et un Institut International des Anciens Combattants dans une installation déjà existante dans le Complexe Igalo Spa, au Monténégro. 

Le Projet inclura également un programme "International des Besoins de Réadaptations des Efants" pour les enfants issus de différents conflits et catastrophes naturelles dans le monde. 

_____________________________________________________________________________________________________